Histoire de la 201       
 
Accueil
 
Histoire de la 201
 
Documents
 
Technique
 
Acheter une 201
 
Les peugeot d'avant guerre
 
La restauration
 
Liens des amis
 
Nos autres voitures
 
Photos et Vidéos
 
Le forum 201
 
Contact
 
LIENS VIDEOS

La peugeot qui a changé Peugeot

 

Grâce à la peugeot 201,Peugeot a quitté le statut de petit industriel qui dispersait son énergie au milieu de nombre d'entreprises . Il est ainsi , grâce à cette voiture, devenu un des pricipaux acteurs du monde automobile.

Les solutions techniques employées sur la 201 etaient , à cette époque, encore inexplorées par les concurents. De taille moyenne, la 201 est née d'un compromis mené autour d'un référendum organisé en 1924. Cette première automobile mena Peugeot à son premier grand succés.

 

La naissance de la gamme

1929-1930

 

 

 

La présentation de la 201 a marqué un changement majeur dans l'histoire de la marque.Ce changement etait entamé au sein de l'entreprise depuis 1924.Des changements majeurs ont , à ce moment, changé le devenir de la marque depuis que les trois frères Peugeot (Pierre, Robert, Jules),pnt décidé de creer le "grand Peugeot".Les luttes sans merci livrées au sein de la famile (Frères , cousins ...) devaient se terminer. La concurrence se livrait à cette époque entre le Lion Peugeot et les fils de Peugeot Frère. Entre le réorganisateur qui pronait le modèle unique( Ernest MATTERN) et le partisan des offres diverses (Alex Lemoine).

La réorganisation financière a amené alors à un recentrage des activités auto sur Sochaux. La direction quand à elle, a vu l'arrivée de Jean Pierre PEUGEOT (Le fils de Pierre)  en 1922, de Edouard ARNAUD , centralien, et de Maurice JORDAN, ingénieur des Mines. Tous sont arrivé en stage à Peugeot en 1924.Toutes les conditions  etaient alors réunies pour que Peugeot devienne un grand constructeur automobile.

 L'idée n'etait pas de creer un modèle remplacant de la 5CV de l'époque mais le cahier des charges etait de créer "une 6 CV de 4 places à 4 cylindres rapide à un prix de revient trés serré". Là semblait se trouvé le désir automoblile de la clientèle type de 1924 suite au référendum mené dans la revue "Peugeot revue".

350 techniciens et ingénieurs ont donc participé à l'aventure sous la direction de Dufresne, Deloire, Giauque. Le budget etait alors de 25millions de Francs.

Au départ, afin de respecter le cahier des charge trés sérré en matière de prix ; les ingénieurs avaient emis l'idée de se passer de differentiel et de ne doter la 201 de freins que sur les roues avant. Le développement de la voiture fut alors trés rapide puisqu'entre la décision de construction en décembre 1927 et l'engagement de phase industrielle, en juillet 1929, 18 mois se sont écoulé. Pour l'époque, cela tenait du record.Les cadences de productions envisagées n'avaient encore jamais été atteintes par Peugeot . 350 voitures par jour etaient projetées aux alentours des annnées 30-31. A titre de comparaison , la voiture précédente "bébéPeugeot" à été assemblée à 1000 exemplaires. Grâce à l'industrialisation, la 201 demandait 500 h de main d'oeuvre alors que la quadrillette en réclamait 1500.

Sochaux s'est alors équipé de chaines de fabrication de deux kilomètre de long. Grâce à une cadence de production importante et en limitant le prix de revient de la fabrication, Peugeot pourra alors proposer un voiture bon marché , ce qui , il le savait pourrait assurer son avenir.

Les bénéfices ralisés à chaque voiture fabriquée etaient alors un record absolu . Peugeot allait donc retrouver le chemin du profit.

La 201 sera officiellement présentée au salon de 1929. "La voiture la plus économique du monde (aux yeux de Peugeot) , transportant 4 personnes confortablement, à 80 KM/H sur des profils accidentés le tout avec de bonnes reprises de bons freins , en consommant peu d'essence et d'huile , dotée d'une mécanique trés robuste et de frais d'entretiens faibles etait née" . Le public est conquis , l'accueil qui lui est réservé dépasse toutes les espérences des dirigeants.  Au 01 mars 1930 , on enregistre en effet déjà 5000 commandes.Les cadences de production ne cessent d'augmenter. En aout 1930 elles sont de 180 voitures par jours. puis 200 en fin d'année et elles seront de 240 véhicules jours en mars 1931. Les agents de la marque sont totalement débordés. Ils ne peuvent plus gérer la clientelle trop importante. Le réseau devra alors se renforcer pour pouvoir faire face.De nouvelles sucursalles seront alors créées.  La demande sera pourtant si forte, que le stock, malgré ce développement ser atrs faible. EN 1930 il ne sera plus que de 4 jours de production soit 800 voitures. Il s'avèrera que la 201 n'aura pas de concurente directe sur le marché.

Poutant l'apparence ydillique de cette histoire ne sera pas parfaite. Les chaines ultra modernes de l'usine, demanderont des modifications continuelles pour augmenter les cadennces et simplifier les montages. En conséquence ,les carrosseries seront trés peu modifiées depuis le début  car les modifications mécaniques demandaient beaucoup aux ingénieurs. 

Les cadences n'ont donc jamais céssé d'augmenter.

1928: 25 652

1929 : 31292

1930 : 43303 

 

Les évolutions de la gamme

1931

 

La gamme s'élargie

La crise financière qui frappe le monde tarde à venir en france et Peugeot se porte trés bien.Le salon permettra alors à Peugeot de présenter une gamme élargie.

Nouvelle conduite intérieure commerciale deux portes, coach à toit en simili, et une berline grand luxe avec pavillon tôlé petite visière et malle coquille.

Mais en octobre 1930 , la bourse de Paris est inquiète . L'évènempent de la crise entrainera la démission du gouvernement TARDIEU et une grâve crise pour PEUGEOT.  Les Agent Peugeot seront sollicités pour redresser la situatio.  n financière . Chacun d'entre eux devra payer les voitures en dépôt dans leur garage et devront en commander de nouvelles afin de prendre de l'avance sur leur commande .  Cela sera donc un "prêt déguisé " pour Peugeot . Grâce à cette aide, la Maison mère va pouvoir se redresser.  La maison Peugeot trés reconnaissante accordera alors à tous ceux qui l'on soutenue d'important privilèges d'exclusicité territoriale.   A la fin de 1931 une série spéciale de 20 exemplaires equipé d'un moteur de Bugatti de 994 Cm3 avec arbre à came en tête , culasse borgne, vilbrequin sur rouleaux sera construite . Ce sera la 201X.  André BOILLOT se tuera à son volant le 5 juin 1932 .

 1932

 

La crise économique est toujours présente.Les cadences de productions baissent sans cesse.La 201 reste toutefois le modèle le mieux adapté à la crise. Peugeot en est intimement persuadé ,ainsi il abandonnera définitivement la production de sa 5CV.

Au salon de 1931 Peugeot présentera ainsi plusieurs gammes qui pouvaient alors perturber les éventuels acheteurs . Cette diversification etai due en particulier à quantité de modifications de première importance. La version confort apparait. elle est dotée pour la première fois au monde sur une voiture de grande série de roues avant indépendantes. Une 201 économique est aussi vendue sous l'appellation "Rapide".En juillet 1932 apparait une  201 L qui reprend la caisse de la "confort" avec 4 ou 6 glaces.   Pour la compétition , Peugeot décline alors les versions S et CS qui ne pourront être vendues à la clientelle malgré leur présentation aux mines. Ces dernières etaient alors équipées d'un moteur de 1084 cm3 SE3 de 30cv.

1933

 

Chassis Bloctube . 

Au salon de 1932 la vedette ce n'est plus la 201 mais la 301!  Celle ci a été décidée dans l'urgence à Sochaux. pour augmenter la clientelle potentielle. Trés fortement inspirée de la 201 elle va donc contribuer à démoder notre 201 à grande vitesse. De plus , suite à l'arrivée de cette nouvelle , la gamme de la 201 va se réduire . Les versions économiques vont disparaitre. Le confort ne sera plus disponible qu'en un seul modèle (la berline) .

Au pritemps 1933, les 201 vont adopter le chassis bloctube, plus rigide et mieux adapté aux roues avant indépendntes. IL sera aussi allégé grâce à la suppression de deux traverses intermédiaires. Ces nouveaux modèles prendront le suffixe B (bloctube)   . Ont pourra les obtenir en version courte (BC) ou long (BL) .

 

          La 301

 

1934

 

  201 BR3

En aout 1933, toutes les Peugeot ont obtenu un rajeunissement . (phares obus , calande coupe vent, aérations rectangulaires, pare chocs epais, ailes enveloppantes, . Tous ces type seront accompagné du R pour "rajeunissement" Une révolution va aussi naître , celle de l'amortissement souple du moteur . (Le terme flottant est déposé par Citroën). IL sera monté sur la 201 BR3 à chasis long ou la 201 BR4 à chassis court. Le confort , le silence et la rapidité de la voiture fera la une du magazine "l'illustration" de l'époque . L'absence de cabriolet proposé par Peugeot à compter de cette époque aménera le carrossier alsacien Meulenmeester à en concevoir un . Il créera sur ce véhicule la "queue de castor" qui sera reprise dés l'année suivante par Peugeot sur sa gamme.

1935

 

Le nouveau départ .

La queue de castor envahie alors tout le catalogue Peugeot . c'est la création stylistique de l'époque. Elle accompagne le desing d'une nouvelle malle arrière qui intégrera la roue de secours.  Ce sera alors la Peugeot 201 D  pour "départ".

Elle ne sera alors plus disponible qu'en deux finitions: La standard ou la luxe. Le toit mélera la tôle et le vinyle).

 

1936-1937

 

        

La dernière modernisation

Lévènement du salon 1935 Serala présentation de la Peugeot 402. La ligne "fuseau fera fureur" et des mécaniques plus modernes feront alors leur apparition. (moteurs culbutés). Les dernières 201 commenceront alors leur déclin. Leur seule évolution visible sera laors les roues à voile ajouré pour la version luxe. Un an plus tard, la 201 entamera son lent déclin.  Toutefois , son bon niveau de maintien des ventes et les services qu'elle a rendue à la marque pousse la maison, à lui offrir une dernière évolution . Elle sera alors dotée de la carrosserie de la 301D. (sur un chassis de 201 allongé de 25cm. ) ainsi que de sa mécanique . (moteur 8CV) cette 201 sera nommée 201M pour "moderne" .Elle atteindra les 100 KM/H et sera reconnaissable à son capot à trois ouies horizontales.

 

La production cessera définitivement  en septembre 1937 .

 

Résumé des Productions :

 

 

PRODUCTION

201

63 817

201S

2

201T

2 888

201X

20

201C

9 565

20L/E/CS

9 850

201BC/BL

8 532

201 BR3/BR4

15 565

201 D

13 174

201 DL

2 235

201 M

16 661

TOTAL DES PRODUCTIONS

142 309

 

 

 

 

 

© 2013