restauration de la C4 citroën       
 
Accueil
 
Histoire de la 201
 
Documents
 
Technique
 
Acheter une 201
 
Les peugeot d'avant guerre
 
La restauration
 
Liens des amis
 
Nos autres voitures
 
Photos et Vidéos
 
Le forum 201
 
Contact
 
LIENS VIDEOS

Restauration du Moteur

Cette C4 citroën de 1929 a été sortie de grange après 26 années d'immobilisation .

Ce ce fait , le moteur etait bloqué . Il convenait donc de voir ce qu'il se passait .

J'ai donc pris la décision de dégrouper le moteur afin d'en savoir un peu plus et, de plus , cela me permettrait aussi de  changer l'embayage.

 

Le démontage du moteur a donc été entrepris cette semaine de février. Après un démontage de la culasse , il est apparu qu'un des piston semblait être rouillé ainsi que le cylindre correspondant .  De plus , les soupapes correspondantes etaient elles aussi trés attaquées par la corrosion .

 

Le problème semblait donc venir de là .  J'ai donc commencé par récupérer totues les soupapes et les faire de nouveau coulisser correctement . Par contre , le moteur refuse toujours de tourner . Il va donc falloir le démonter et aller un peu plus loin . Ce n'etait pas les soupapes qui etaient en cause. J'ai donc décidé de mettre du dégripant dans chaque cylindre et de voir l'etanchéité des piston . Et là !! surprise , (enfin pas trop!) puisque le cylindre trois correspondant aux soupapes rouillées s'est vidé aussitôt . Le diagnostic ne fait donc plus beaucoup de doute : Les segments du trois sont gommés et l'humidité des 26 ans de garage sans tourner , est venue bloquer le piston incriminé .

Aujourd'hui dimanche 20 février , j'ai donc décidé de démonter entièrement le moteur . Après avoir ôté le bas moteur , j'ai entrepris de démonter les chapeaux de pieds de bielles afin de voir leurs etat . 

Ceci fait , j'ai repoussé les 4 pistons dans leurs cylindres et là , confirmation avec le piston numèro trois qui , résolument ne veut pas se laisser faire . De plus , en inspectant le cylindre, celui ci est bien encrassé et pris par la corrosion .

          

Le cylindre est bien marqué à l'endroit ou le piston a été immobilisé durant 26 ANS

Par contre , première bonne surprise , aussitôt les piston dégroupés , le vilbrequin s'est aussitôt remis à tourner tranquilement , sans resistance.  Trés bien , nous n'irons donc pas plus loin dans le démontage , car l'etat apparent du moteur montre que celui ci n'a quasiment pas tourné . Tout est neuf ! .

J'ai donc , avec une cale de bois sorti en force le piston trois . A peine sorti , le diagnostic s'avère être le bon . Mis à part le segment racleur , les deux autres sont totalement gommés dans leur gorge . De plus le cylindre montre bien ses traces de corrosion à l'endroit ou le piston s'etait grippé .

Le piston va donc être totalement nettoyé ainsi que ses segments qui après vérification de la coupe sont encore parfaitement dns les normes . ILs seront donc remontés dans l'etat.

Restera à déglacer le cylindre pour lui redonner l'envie de recevoir un joli piston puis de travailler un peu sur le coussinet qui lui aussi à quelques marques .

L'arbre  came est en trés bon etat

Par contre ; le coussinet de pied de bielle à bien soufert . SUrement un défaut de lubrification à cet endroit . Il faudra que j'y regarde de plus près !

 

La suite bientôt , car je me garde la fin de ce dimanche pour un peu de repos !!!!  

 

 

© 2013